Lorsqu’il dort dans son lit parapluie, il est important de veiller au respect des règles essentielles de sécurité de votre nourrisson.

Quelles sont les règles de sécurité lorsqu’on utilise un lit-parapluie ?

  • Contrôler le bon état et la mise en place de tous les mécanismes qui maintiennent le lit en position ouverte.
  • Vérifier qu’il n’existe aucun risque de coincement entre les différents éléments du lit, en particulier sous l’effet du poids de l’enfant.
  • Vérifier que le dispositif de pliage ne peut pas être manœuvré de l’intérieur par l’enfant. Il doit être particulièrement fiable et résistant.
  • Ne pas rajouter de matelas, seul le matelas fourni par le fabricant (appelé « galette ») doit être utilisé. Seul le matelas très fin du lit parapluie assure une sécurité maximale.

Pour un sommeil en toute sécurité

  • Quel que soit le type de lit utilisé, il ne faut laisser aucun objet dans le lit.
  • L’enfant doit être installé dans une gigoteuse adaptée à sa taille (pas de drap ni de couverture) ou simplement en pyjama, sur un matelas recouvert d’un drap housse parfaitement adapté à la taille du matelas.
  • L’enfant doit être couché sur le dos. Cette position, la plus adéquate pour lui dégager le visage, permet de prévenir la mort subite du nourrisson. Attention aux lits d’occasion.

Des accidents qui peuvent entraîner la mort du nourisson

Des accidents graves sont arrivés, notamment chez des assistants maternels, à des enfants dormant dans des lits-parapluies où un matelas avait été rajouté. Il s’agit principalement de cas d’étouffement provoqués par un repliement intempestif du lit ou par le coincement d’un enfant entre le matelas et le sommier ou la toile du lit formant une poche.

Si l’enfant glisse entre le matelas et le fond du lit, il risque de s’étouffer. De plus, la profondeur du lit peut ne plus être suffisante pour l’empêcher d’enjamber les bords. Il faut également être vigilant quant à la stabilité du lit en tissu, certains modèles pouvant basculer en fonction du poids et de la taille de l’enfant.

Le lit parapluie doit rester un lit d’appoint pour la sieste ou le voyage

Les lits-parapluies sont par définition des lits d’appoint dont l’utilisation doit rester occasionnelle.

Du fait de la dureté du matelas des lits-parapluies, leur utilisation quotidienne est déconseillée pour les enfants de moins de 18 mois, qui dorment plusieurs heures par jour.

Chez l’assistant maternel, il est toutefois toléré de les utiliser pour la sieste des enfants de plus de 18 mois.

Privilégier un lit à barreaux comme lit principal

Pour les lits à barreaux Ils doivent être utilisés quotidiennement pour les enfants de moins de 18 mois. Il faut s’assurer que le lit à barreaux est bien conforme aux nouvelles normes de sécurité.

L’espacement conseillé entre deux barreaux ne doit pas être trop grand pour ne pas risquer qu’un enfant s’y coince la tête (espace conseillé : 6,5 cm entre deux barreaux).

Le matelas doit être ferme et parfaitement adapté à la taille du lit ; son épaisseur le rend plus confortable que celui des lits parapluies.